En novembre 2017, VALOREM, pour le compte de la société de projet Cuxac Énergies, a déposé une demande d’Autorisation Environnementale Unique pour 3 éoliennes et un poste de livraison. Déclaré recevable, notre dossier commence une nouvelle phase d’instruction : le conseil municipal et la population sont invités à donner leur avis dans le cadre d’une enquête publique, du 9 septembre au 8 octobre 2019.

L’avis d’enquête publique est consultable sur ce lien.

Les habitants pourront approfondir leur connaissance du projet, faire part de leurs observations et propositions via :
– le registre disponible en mairie,
ce registre numérique (ouvert à compter du 9 septembre)
– par courrier adressé au commissaire enquêteur, avant la clôture de l’enquête, à : Mairie de Cuxac d’Aude, 29 Boulevard Yvan Pelissier, 11590 Cuxac-d’Aude.

Les 4 permanences du commissaire-enquêteur, Monsieur Christian MINE :
Lundi 09 Septembre 2019 de 08h30 à 12h00, Mairie de Cuxac d’Aude, 29 Boulevard Yvan Pelissier
Mercredi 25 Septembre 2019 de 13h30 à 17h30, Mairie de Cuxac d’Aude, 29 Boulevard Yvan Pelissier
Mercredi 02 Octobre 2019 de 13h30 à 17h30, Mairie de Coursan, 25 Avenue Frédéric Mistral
Mardi 08 Octobre 2019 de 13h30 à 17h30, Mairie de Cuxac d’Aude, 29 Boulevard Yvan Pelissier

A l’issue de l’enquête, le commissaire enquêteur émettra un avis sur le projet. Le Préfet pourra ensuite statuer sur notre demande d’autorisation.

VALOREM a créé Éole Expérience, une application mobile pour visualiser les parcs éoliens en réalité augmentée.

A partir d’un smartphone, cette application permet aux utilisateurs situés à proximité de nos projets éoliens de les découvrir tels qu’ils seront une fois construits. Vous pourrez y visualiser le projet éolien de Cuxac d’Aude.
Vous y trouverez aussi de l’information sur le groupe VALOREM ainsi qu’une base de connaissances complète et sourcée sur les énergies renouvelables.

Application gratuite et publique disponible sur Google play et sur App Store sous le nom Éol Expérience.

Photomontages

L’impact visuel du projet est simulé grâce à des photomontages représentant le nouveau paysage avec les éoliennes. Ils sont réalisés depuis des points de vue représentatifs des principaux enjeux relevés dans l’analyse paysagère. Ils permettent d’appréhender la lisibilité de l’implantation, son ancrage dans le site et les rapports d’échelle selon la superficie et l’implantation des éoliennes.

Ces 6 photomontages sont extraits de l’étude paysagère :

La lettre d’information de l’agence VALOREM de Carcassonne est disponible sur ce lien.

En mars, VALOREM a informé les habitants de Cuxac de l’avancement du projet éolien sur leur commune. Celui-ci devrait faire l’objet d’une enquête publique au cours du deuxième trimestre 2019

Vous pouvez la retrouver sur ce lien.

L’agence de Carcassonne a publié sa lettre d’information en janvier 2019. Elle est disponible sur ce lien.

La lettre d’information de l’agence de Carcassonne, publiée en juillet, est disponible sur ce lien.

Vous pouvez consulter la lettre d’information sur le site de VALOREM.

Le projet éolien de Cuxac-d’Aude a fait l’objet d’une demande d’autorisations administratives en décembre 2014. Celle-ci a été re-déposée en novembre 2017, avec une implantation intégrant la proximité des radars militaires de la Clape (situés à environ 10km). La Défense a en effet demandé le respect du schéma d’implantation ci-dessous.

 

Ainsi, l’implantation du projet a été repensée pour respecter ces exigences :

L’agence VALOREM de Carcassonne publie sa lettre d’information bi-annuelle. Cliquez ici pour la lire.

Le site de Prat du Raïs à Cuxac-d’Aude dispose de toutes les qualités pour accueillir un parc éolien :

– Un bon accueil des élus, des propriétaires fonciers et exploitants agricoles, de la population,

– Un gisement éolien important avec une moyenne annuelle de plus de 28 km/h,

– Un raccordement possible au réseau électrique,

– Une absence de contraintes environnementales, techniques ou réglementaires majeures.

Comme la réglementation l’impose, les éoliennes respecteront l’éloignement minimal de 500 mètres de toute habitation.

Par ailleurs, le projet est compatible avec les outils locaux d’aide à la décision :

– Les schémas d’aménagement territoriaux (Schéma Régional Eolien de Languedoc-Roussillon, SCOT de la Narbonnaise)

– Le SDAGE Rhône-Méditerranée–Corse

– Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique

– Le Plan Climat Energie Territorial (PCET) du Grand Narbonne

– Les dispositions du Plan Local d’Urbanisme de la commune

Le projet respecte les recommandations émises dans le SRE (Schéma Régional Eolien).

En tant que membre du CLER, VALOREM a le plaisir de relayer cette information de l’association : les lauréats de la Ligue EnR France ont été dévoilés lors des Assises de la transition énergétique à Dunkerque le 26 janvier 2016.

Organisée depuis 2006, cette compétition vise à identifier et récompenser les collectivités françaises les plus impliquées dans le développement des énergies renouvelables.

Métropoles ou villages, dans les 11 territoires gagnants, la transition énergétique est concrète. Les champions sont donc les collectivités qui produisent le plus d’énergie renouvelable sur leur territoire par rapport à leur nombre d’habitants, et qui diversifient leur production en exploitant leurs différentes ressources locales (vent, soleil, biomasse…).

Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984 et habilitée à siéger dans les instances nationales par arrêté du 20 décembre 2013. Il a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie, et, plus largement, la transition énergétique.

Les études réalisées sur les milieux humain et naturel ont permis d’identifier les enjeux du site. En concertation avec les services de l’Etat, nous les avons analysés pour définir l’implantation la plus adaptée au regard de l’environnement, la réglementation, le paysage… Pour cela, nous avons comparé plusieurs variantes puis choisi l’implantation optimale.

Pour déterminer l’emplacement, le nombre et le type des éoliennes, de nombreux enjeux ont été pris en compte :

– Le respect d’une distance suffisante vis-à-vis des riverains,

– La direction des vents dominants,

– La disponibilité foncière,

– L’aérodynamisme (qui impose un espacement minimum entre chaque machine),

– La compatibilité avec l’environnement et les usages actuels du site (l’activité viticole notamment),

– L’intégration paysagère,

– Les contraintes techniques et réglementaires, et notamment la proximité des radars militaires de la Clape (situés à 10 km).

Avec cette implantation, nous nous éloignons de l’emplacement réservé de la zone de la future Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan.

Nous avons aussi respecté un éloignement important :

– des habitations (périmètre de 500 m en bleu sur la carte). L’habitation la plus proche « La Barque » est située à plus de 560 m de l’éolienne la plus au sud

– des lignes électriques haute tension

– du fleuve Aude : l’éolienne la plus au sud est située à plus de 200 m des boisements de l’Aude

– De la route départementale RD118.

Mât de mesure du vent

La mesure du gisement éolien a été réalisée grâce à l’installation d’un mât de mesure entre octobre 2011 et décembre 2013. D’une hauteur de 50 mètres, ce mât équipé de 6 anémomètres et 2 girouettes a mesuré la vitesse et la direction du vent à différentes hauteurs de capteurs de températures et de pression.

Rose des vents

Les mesures indiquent une vitesse moyenne annuelle de 7,9m/s à 98 mètres de haut, soit plus de 28km/h.

Très marquée, la rose des vents indique des vents dominants de secteur Ouest (Le Cers).

Localisation du mât de mesure du vent

Un acousticien du bureau d’études spécialisé (Acoustex) a mesuré l’environnement sonore des futurs riverains du site. Cela sert de référence pour étudier les possibilités d’emplacement et de technologie de machine.

L’implantation des éoliennes est validée par l’acousticien qui s’assure du respect de la réglementation en vigueur liée aux bruits de voisinage (émergence maximum de +3dB la nuit et +5dB le jour).

Localisation des points d'écoute pour l'étude acoustique